Votre panier
0
Contactez-nous
06 76 49 80 72
Nous contacter par email
Les commandes de stages en lignes sont en maintenance. N'hésitez pas à nous contacter pour commander votre stage.

J’ai du mal à ressentir le bon dosage au putting

putting golf

Le secret du dosage au putting est de jouer instinctivement en fonction de la cible et de la ligne de jeu.

 

 

 

La technique est bien sur très importante au putting, afin d’avoir un bon contact de balle et pour bien doser.

Cependant, il y a une chose qui est certaine si vous souhaitez bien doser vos putts sur le parcours : vous ne devez pas penser à votre technique en décomposant votre geste au moment de putter.

Nous allons donc ici nous attarder sur l’attitude que vous devez avoir au putting.

Le dosage est une combinaison entre l’amplitude et la vitesse.
Cette combinaison ne peut être effectuée qu’instinctivement, comme pour n’importe quel lancer de balle : pétanque, service au tennis, lancer franc au basket, lancer de frisbee,…
 
Vous pourriez faire des swings de différentes amplitudes combinées à différentes vitesses pour obtenir le même résultat.
Mais si vous pensez le dosage, c'est-à-dire, si vous décomposez techniquement votre geste au moment de jouer, votre dosage deviendra alors impossible puisqu’aucune, ou très peu, d’instinctivité entre en jeu.

Quelque soit votre technique, vous devez savoir ce qu’il faut respecter dans votre routine pour bien ressentir le dosage d’un putt.

Le coup d’essai

C’est à ce moment là où vous devez transmettre les informations visuelles à votre cerveau pour bien ressentir le dosage.
La règle d’or à respecter est de garder un contact visuel permanent avec la cible pendant vos coups d’essai.
Je vois trop souvent des golfeurs faire des coups d’essai en regardant uniquement au sol ou leur putter ; ils ne se laissent alors aucune chance de bien doser, puisqu’ils ne transmettent pas à leur cerveau les informations visuelles essentielles pour ressentir le dosage.

En regardant le trou ou en regardant alternativement la balle puis le trou, vous devez faire votre mouvement de balancier en essayant de ressentir instinctivement le dosage, et non pas en « pensant le dosage », c'est-à-dire en essayant d’évaluer consciemment l’amplitude et/ou la vitesse de votre swing.
Vous devez faire le geste que vous ressentez instinctivement en fonction de ce que vous voyez (le trou et/ou la ligne de jeu) et de ce que vous imaginez (la balle qui tombe dans le trou). 

Le putt

Après avoir ressenti le dosage dans votre coup d’essai, vous devez vous mettre en position sans pour autant perdre la cible de vue.
Ici encore, vous ne devez pas vous laisser envahir par des considérations mécaniques, car vous perdriez tout le bénéfice de votre coup d’essai, qui vous a permis de ressentir instinctivement le mouvement.
Plus vous regarderez la cible, la trajectoire de la balle et imaginerez la balle tomber dans le trou, moins vous serez tenté de penser à la technique de votre geste.

Vous devez donc ensuite tâcher de retranscrire simplement ce que vous venez de ressenti dans votre coup d’essai, en résistant à la tentation d’ajouter une vérification technique de « dernière seconde ».


En résumé :

1-  Laissez faire votre mouvement naturellement en fonction de ce que vous voyez pendant votre coup d’essai
2-Jouez ensuite la balle en essayant de retranscrire la sensation de dosage que vous venez de ressentir, sans ajouter au dernier moment de vérifications ou de considérations techniques.

 

 

Posez votre question

Votre prénom et ville :
Votre email:
Commentaire :