Votre panier
0
Contactez-nous
06 76 49 80 72
Nous contacter par email
Les commandes de stages en lignes sont en maintenance. N'hésitez pas à nous contacter pour commander votre stage.

Comment appliquer ma technique facilement sur le parcours ?

Vous devez déjà certainement avoir eu cette réflexion un jour.

 

« Tout va bien sur le practice, mais quand j’arrive sur le parcours, tout est différent ; je n’arrive plus à faire ce que je faisais sur le practice avec régularité sur le parcours ! ».

Il y a plusieurs raisons à cela, et en quelque sorte, la méthode En Phase Golf est en grande partie dédiée à résoudre cette problématique.

Nous allons ici partir du principe que vous avez travaillé votre technique au practice pour résoudre un problème technique. Vous ne l’avez pas encore assez travaillé pour que cela soit totalement naturel, mais vous sentez que le travail commence à produire les effets que vous souhaitez obtenir.

Il vous faut donc toujours penser à votre technique pendant votre swing.

Arrêtons-nous là quelques instants pour analyser les différentes façons de penser à votre geste, à votre technique. J’estime qu’il y a 2 façons de penser à son geste :
1- « Vous pensez à votre geste en l’analysant, en essayant de voir si la technique que vous avez travaillée est bien réalisée ou non».
2- « Vous pensez simplement à ressentir la clé que vous avez travaillée».

La première façon de penser doit être réservée exclusivement lors de vos l’entraînement.
Elle doit être proscrite sur le parcours.
Effectivement, lorsque vous travaillez une clé technique, vous avez besoin d’analyser votre geste pour savoir si elle est « bien réalisée » ou « mal réalisée ». Il y a donc ici un jugement de valeur (bien ou mal faire), et qui est nécessaire à votre progression.

Cependant, si vous continuez à adopter cette façon de penser sur le parcours, vous ne parviendrez malheureusement jamais à appliquer la technique que vous avez travaillée avec régularité, car vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un jugement de valeur (bien ou mal faire) en fonction de votre geste sur le parcours.
En effet, en souhaitant « bien faire » votre geste, vous aller introduire inévitablement un doute dans votre esprit, car vous avez aussi la possibilité de « mal le faire ».
D’autre part, cette façon d’être complètement focalisé sur votre technique va totalement détourner votre attention de l’élément essentiel sur le parcours : la cible.

Pour appliquer facilement votre technique sur le parcours, il vous faut donc appliquer la deuxième façon de penser à votre geste, à savoir « penser à ressentir », sans vouloir « bien faire », mais simplement ressentir votre clé technique, sans l’analyser.

En partant de ce principe, il peut y avoir simplement 2 cas de figures pendant votre geste : « Vous ressentez votre clé » ou « vous ne la ressentez pas ».

Cette façon d’essayer de ressentir une sensation simple aura un double avantage : vous n’introduirez pas le doute dans votre esprit au moment de jouer et vous serez toujours focalisé par votre cible. 
 
Pour pouvoir appliquer ce principe, il faut que la clé technique que vous souhaitez ressentir soit très simple, de manière à être capable de répondre à cette question après exécuté votre swing : « ai-je ressenti ma clé ou pas pendant le swing ? ».

Par exemple, vous faites des balles qui partent directement à droite, car le bas de votre corps se balance de la droite vers la gauche pendant votre swing.

Vous avez pris un cours et votre pro vous a dit : « ton bas du corps se balance car tu tires sur tes bras en arrière, au lieu de tourner les épaules en bloquant le bas du corps à la montée. Le fait de tirer sur tes bras fait glisser ton corps vers la droite pendant ta montée. Ta descente est une conséquence de la montée : ton bas du corps avance trop vers la cible, ton club est alors en retard et il pousse la balle à droite avec une face de club ouverte ».

Après avoir travaillé quelques exercices avec votre pro, vous vous êtes rendu compte que le simple fait de penser à « tourner le haut du corps en bloquant le bas » produisait les effets souhaités.

Votre sensation simple est donc : « tourne le haut en bloquant le bas ».

Sur le parcours, vous devez donc :
1-      Etre focalisé par votre cible
2-      Tacher de ressentir cette sensation, sans l’analyser pendant votre swing.

Les seules questions que vous pouvez vous poser après avoir raté un coup sont :
1-      Est-ce que j’étais focalisé par ma cible ?
2-      Est-ce que j’étais focalisé par ma sensation, sans chercher à l’analyser, à « bien la faire » ?

Si vous répondez « Non » à une ou aux deux questions, vous vous efforcerez de mieux respecter ce principe sur le coup suivant.

Tout ceci implique donc une certaine façon de travailler votre technique au practice : vous devez consacrer une certaine partie de votre entraînement à la recherche de cette clé simple, de manière à pouvoir l’emmener avec vous sur le parcours.

Par exemple, si vous avez 1h d’entraînement pour un des compartiments du jeu, je vous conseille d’arrêter le travail purement technique au bout de 30 minutes et de passer les 30 minutes restantes à la recherche de cette clé simple, qui mettra en place la technique vous avez précédemment travaillée.
 
En appliquant ce principe, vous allez appliquer votre technique sur le parcours beaucoup plus facilement mais aussi, vous prendrez beaucoup plus de plaisir à jouer.

 

 

Posez votre question

Votre prénom et ville :
Votre email:
Commentaire :